Retour à la salle de presse

Dépôt du projet de loi C-32 : Le CSF applaudit l’atteinte d’un jalon important vers la modernisation de la Loi sur les langues officielles

5 juillet 2021

Richmond, le 5 juillet 2021 – Le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) applaudit le gouvernement fédéral pour le dépôt récent du projet de loi C-32, visant à moderniser la Loi sur les langues officielles. 

Plus de cinq décennies après l’adoption de la Loi, le gouvernement reconnaît l’importance de cette modernisation afin de donner à la Loi davantage de mordant et pour que celle-ci soit mieux alignée avec les réalités du 21e siècle. Ainsi, le dépôt du projet de loi C-32 par la ministre du Développement économique et des Langues officielles, l’honorable Mélanie Joly, représente un jalon de plus vers le parachèvement d’une démarche entamée il y a plus de quatre ans via l’importante mobilisation de la francophonie d’un océan à l’autre.

Le CSF appuie avec conviction les nombreuses mesures contenues dans le projet de loi. Cela comprend notamment un engagement quant au dénombrement des ayants droit ou encore l’obligation pour les institutions fédérales de veiller à ce que soit prises des mesures positives afin, entre autres, d’ « appuyer des secteurs essentiels à l’épanouissement des minorités francophones et anglophones », dont le secteur de l’éducation, « depuis la petite enfance jusqu’aux études postsecondaires ».

Toutefois, avec l’ajournement estival du Parlement, le CSF espère que le gouvernement fera preuve de diligence en plaçant le projet de loi C-32 en priorité dans l’agenda législatif à la reprise des travaux à l’automne, et que les parlementaires de toutes les allégeances, tant à la Chambre des communes qu’au Sénat, travaillerons dans la collégialité afin d’assurer son adoption rapide.

Lors de la dernière campagne électorale, un consensus s’était dégagé parmi les cinq principaux partis sur l’importance de moderniser la Loi, et le CSF estime qu’il est essentiel que ce consensus amène à l’adoption sans délais du projet de loi afin que celui-ci reçoive la sanction royale avant les prochaines élections.

 

Pour plus d’information, veuillez contacter :  

Pascale Cyr
Chef, affaires publiques
Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique
Tél.: 604.214.2617 
cell.: 604-209-9593  

Catégorie:  Communiqués