Retour aux nouvelles

Le CSF adopte les grandes lignes de son plan stratégique

3 février 2011

(Richmond, le 4 février 2011) Après plus de 3 mois de consultation auprès de tous ses partenaires et de toutes les instances de la communauté, le conseil d’administration du Conseil scolaire francophone de la C‐B. a adopté les lignes directrices de son plan stratégique 2011‐2014, en fin de semaine dernière.

Le plan nouveau plan, qui définit la Mission et la Vision du CSF dans le domaine de l’éducation, guidera ses actions dans tous les aspects de son organisation. La nouvelle Vision se veut plus directe en évoquant la raison d’être fondamentale du CSF : « Tous nos élèves atteindront leur plein potentiel, fiers de la langue et des cultures francophones. »

Il en va de même pour la Mission qui rappelle aux parents et aux éducateurs que le CSF existe pour assurer le succès des enfants sous sa responsabilité, non seulement pendant leurs heures de classe, mais également comme citoyens d’un monde en évolution : « Développer chez l’élève, dès le plus jeune âge, une maîtrise de la langue française, une culture d’apprentissage continu, des habitudes de vie saine et un esprit de contribution à la société. »

Reste encore à élaborer les mesures qui soutiendront ce nouveau plan. Après 15 ans de développement, le déploiement de la technologie la plus moderne dans les salles de classe, l’application d’une politique culturelle stable et novatrice, l’instauration de nouveaux programmes d’enseignement tels le Baccalauréat International et l’École virtuelle, le CSF peut se transformer avec enthousiasme pour refléter ses nouvelles orientations.

Guidé par un nouvel organigramme, le CSF vient donc d’entreprendre une série de changements pour alléger son administration tout en maintenant le cap sur l’éducation. Les anciens postes de direction de volets, de l’instruction et de la technologie ont été remplacés par un directeur général adjoint qui sera responsable de l’ensemble des services d’éducation dispensés au CSF.

Le directeur général du Conseil scolaire francophone, M. Mario Cyr, affirme qu’il s’agit d’un tournant important pour le CSF, « qui atteint ainsi sa pleine maturité en tant qu’institution d’enseignement du 21e siècle. »

D’ici le printemps, la direction du CSF entamera également des consultations pour concrétiser la vision communautaire du nouveau plan stratégique, une démarche qui a été entamée en novembre dernier et qui devrait être complétée à l’été 2011.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Catégorie:  Nouvelles