Retour aux nouvelles

Prêter main-forte à ceux qui s’impliquent

20 septembre 2012

Richmond, C.-B. Dans 6 mois, 22 élèves du CSF partiront pour l’Afrique!

Tout le monde connaît les échanges étudiants, les voyages de formation et les rencontres internationales. Mais l’Afrique, pour un élève de 16 ans, c’est autre chose. C’est loin de tout, loin de sa culture, loin de son confort, loin de tout ce qui a été vécu jusque-là.

Pourtant, ces élèves du cours Perspectives mondiales de l’école Virtuelle du Conseil scolaire francophone sont embarqués jusqu’à l’émotion dans le grand projet Yaakaar et ils et elles se préparent depuis plus d’un an pour ce périple du bout du monde.

Ils se sont déjà rencontrés l’an dernier et se rencontreront encore plusieurs fois d’ici leur départ le 13 mars 2013, pour orchestrer leur campagne de souscription, amasser des fonds, organiser différents événements qui leur permettront de récolter les milliers de dollars qu’il leur faut chacun pour réaliser ce voyage.

Pourquoi tout cet argent? Leur mission, leur grand objectif est de procurer à 60 enfants des écoles de trois localités du Sénégal – Mbour, Fatick et Joual, dans le Nord-est du continent africain – des outils pour les aider à apprendre, à s’alphabétiser. Ils aident aussi personnellement les enfants d’un orphelinat de cette région. Ils arriveront donc avec des boîtes de souliers, de vêtements divers, de brosses à dents, de lunettes et du matériel scolaire, dont des livres, des crayons et même des ordinateurs.

Les participants et participantes à ce voyage ont pris des emplois pour payer pour ce voyage. Mais ils ont aussi organisé des épluchettes de blé d’Inde, des ventes de biscuits, des pique-niques communautaires, des ventes de sirop d’érable, des fêtes africaines, des corvées de nettoyage; ils ont sollicité le soutien de leurs familles et de leurs amis, de tous ceux qu’ils connaissent pour les entraîner dans leur grande aventure.

Aujourd’hui, ces élèves se tournent vers la communauté. Pour motiver ceux et celles qui voudraient contribuer à cet effort humanitaire, les organisateurs du projet Yaakaar offrent des reçus aux fins d’impôt en échange de tous les dons de plus de 25 $ qui leur seront versés avant le 31 décembre prochain. Il suffit d’écrire un chèque au nom du Conseil scolaire francophone en ajoutant la mention « Projet Yaakaar ». Vous pouvez aussi visiter le projet Yaakaar et y lire le dernier numéro du « Yaakaar en action » pour obtenir plus de détails.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Catégorie:  Nouvelles