Retour aux nouvelles

Un nouveau service aux familles francophones offert à Port Coquitlam

14 mars 2008

Le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) et la Fédération des parents francophones de C.-B. (FPFCB) ont célébré plus tôt aujourd’hui l’ouverture officielle du tout premier programme Franc départ (StrongStart BC) en Colombie-Britannique. Le centre Franc départ Pionniers est installé au sein de l’école des Pionniers de Maillardville, située au 3550, rue Wellington, à Port Coquitlam.

Financé par le ministère de l’Éducation, le programme Franc départ Pionniers à Port Coquitlam (StrongStart BC) vise à aider les enfants de la province à prendre le meilleur départ possible dans la vie. Quatre-vingt-quatre programmes sont actuellement offerts en Colombie-Britannique au sein des écoles primaires par le biais des conseils scolaires locaux dans leur communauté respective.

« La communauté francophone constitue un élément important du patrimoine linguistique et culturel de notre province, déclare Mme Shirley Bond, ministre de l’Éducation. Le programme Franc départ Pionniers est le premier centre StrongStart BC francophone en Colombie-Britannique; ce sera un endroit formidable où les enfants viendront avec leurs parents ou tuteurs pour développer leurs compétences langagières et sociales. »

Mis sur pied par le Conseil scolaire francophone de la C.-B., le Franc départ Pionniers sera en mesure d’accueillir les familles francophones de la région de Port Coquitlam qui veulent profiter de ce service gratuit. Ce programme, axé sur la littératie et la numératie, vise à développer le plein potentiel des enfants d’âge préscolaire (0 à 5 ans). Ce programme permettra également d’accroître la francisation des enfants. Réalisé en partenariat avec la Fédération des parents francophones de C.-B., ce nouveau service fournira aux familles des occasions de réseautage ainsi que l’accès à un large éventail d’outils favorisant le mieux-être et l’épanouissement de l’enfant.

« L’intégration du tout premier programme Franc départ au sein même d’une école me réjouit puisque ce type de programme francophone destiné à la petite enfance aura un impact direct sur le succès scolaire et identitaire de nos apprenantes et apprenants », déclare Mme Marie Bourgeois, présidente du CSF. « Alors que ce programme aura un effet bénéfique sur le développement langagier et social des enfants, les parents auront accès à de nouvelles ressources francophones et pourront établir des liens solides avec leur communauté école ».

« Pour nos communautés francophones, l’implantation de programmes Franc départ au sein des écoles du CSF représente un pas en avant pour la diffusion de programmes et services de qualité en appui à la petite enfance et à la famille. Pour la Fédération des parents francophones de C.-B., privilégier la petite enfance, c’est intervenir le plus tôt possible afin d’enrayer le processus d’assimilation de nos jeunes francophones, et c’est aussi contribuer à l’enrichissement, la vitalité et l’épanouissement de toute la communauté francophone », déclare Mme Pauline Gobeil, présidente de la FPFCB.

Les enfants et leurs parents qui fréquenteront le Franc départ Pionniers profiteront d’un milieu accueillant et de l’appui d’une éducatrice spécialisée en petite enfance. Les enfants accompagnés d’un adulte auront accès à une multitude de jeux qui favoriseront l’expérimentation afin d’accroître leur développement social, affectif, physique et cognitif. L’adulte accompagnant, pour sa part, bénéficiera d’idées concrètes d’activités à réaliser à la maison.

information in English

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Catégorie:  Nouvelles