Retour aux nouvelles

Yaakaar, compte à rebours…

27 janvier 2011

(Richmond, le 27 janvier 2011) Ils s’envoleront dans moins de 6 semaines…  Pour l’Afrique. Vingt-cinq élèves du Conseil scolaire francophone de la C.-B. engagés dans le grand projet Yaakaar! Yaakaar, pour  « espoir ».

En fin de semaine, ces 25 élèves réviseront ensemble leurs connaissances de la langue Wolof, de la culture et du mode de vie des habitants de la région de Mbour, le petit village côtier du Sénégal où ils habiteront pendant tout leur séjour en Afrique. Ils feront le dernier inventaire de tout ce qu’ils apporteront dans leurs bagages, tant pour assurer leur subsistance là-bas que pour offrir aux habitants du village auxquels ils iront prêter main-forte.

Le projet Yaakaar – qui en est à sa deuxième édition au CSF – prend racines dans le cours Perspectives mondiales, un programme orienté vers l’éveil des élèves au rôle qu’ils et qu’elles ont à jouer comme citoyens et citoyennes du monde. Et ils seront suivis et observés à tous les instants par l’œil d’une équipe de tournage canadienne.

Sous la direction du réalisateur George Payrastre, cette équipe prépare un documentaire sur la construction identitaire des francophones du pays. Toute l’équipe de tournage se déplacera donc au Sénégal pour suivre justement deux des participantes au projet Yaakaar, Soleil Rainville de l’école Au Coeur de l’île, de Comox et Tiana Chan de l’école des Pionniers, de Port Coquitlam. Le grand reportage est produit pour la Télévision francophone de l’Ontario et devrait être présenté en 2012.

Mais qu’à cela ne tienne : Yaakaar est avant tout un projet d’intervention humanitaire. Une campagne de souscription en cours depuis plusieurs mois a permis de récolter de nombreux dons (lunettes, ballons, livres pour enfants, dons en argent) qui serviront au soutien des élèves de Mbour. Cette campagne n’est pas terminée. Elle se poursuit jusqu’à la fin février.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Catégorie:  Nouvelles