Retour aux nouvelles

Kamloops : le CSF et ses écoles offrent leur soutien à la communauté de la Première Nation Tk’emlúps te Secwépemc

31 mai 2021

**English version follows**

Lettre de soutien du CSF et de ses 45 écoles à la Première Nation Tk’emlúps te Secwépemc :

31 mai 2021

 

Chef Rosanne Casimir
Tk’emlúps te Secwépemc Kukpi7
200-330 Chief Alex Thomas Way,
Kamloops (Colombie-Britannique) V2H 1H1

 

Madame la Chef,

Le cœur alourdi par la nouvelle de la découverte des 215 enfants perdus sur le site du pensionnat de Kamloops, nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles et communautés éprouvées par cette tragédie, ainsi qu’à votre famille et à vous-même. Au nom du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF-SD93) et de l’ensemble de la communauté de nos 45 écoles, nous tenons à vous exprimer notre grande tristesse et notre respect pour les enfants perdus et les membres de leur famille. Aucun enfant ne devrait perdre la vie en allant à l’école. Nous nous engageons à appuyer les enfants et les familles éplorées et à œuvrer à une véritable réconciliation par la collaboration avec les communautés autochtones. Plus que jamais, il est essentiel de faire connaître la vérité sur les pensionnats, de préserver les savoirs et perspectives autochtones et de les enseigner. À cette fin, nous devons travailler avec les survivants et les aînés des communautés autochtones.

Nous reconnaissons la responsabilité qui nous incombe, en qualité d’établissement éducatif, de former notre personnel et d’éduquer tous nos enfants, ainsi que leurs parents, pour faire de nos écoles un milieu sécuritaire et accueillant, comme elles devraient l’être. Nous devons veiller à ne pas laisser les actes commis par les établissements d’enseignement du passé tomber dans l’oubli ou se répéter. Dans cet esprit, nous aimerions collaborer avec votre communauté afin de mettre sur pied un programme qui mettra en lumière la vision du monde des peuples autochtones.

Nous partageons votre deuil et nous espérons de tout cœur que les enfants perdus retrouveront leurs familles pour qu’enfin ils soient en paix.

 

Michel St-Amant
Directeur général du CSF

Diane Campeau Ph.D.
Directrice de l’éducation autochtone du CSF

 

****

 

Letter to the First Nation Tk’emlúps te Secwépemc on behalf of the CSF and its 45 schools: 

May 31, 2021

 

Chief Rosanne Casimir
Tk’emlúps te Secwépemc Kukpi7
200-330 Chief Alex Thomas Way,
Kamloops BC V2H 1H1

 

Dear Chief Casimir,

It is with a heavy heart at the news of the discovery of the 215 lost children at the site of the Kamloops residential school, that we would like to extend our sympathy to you, your family, and the families and communities affected by this tragedy. In the name of the Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF-SD93) and the whole community of our 45 schools, we would like to express our sincere sadness and deepest respect for the lost children and their families. No child should lose their life while attending school. As an educational institution and to give support to the children and families affected by this tragedy, and work towards a true reconciliation through collaboration with the Indigenous communities. To let people know the truth about residential schools, and to preserve and teach Indigenous knowledge and perspectives, it is a priority more than ever to work together with Indigenous survivors and Elders.

We acknowledge the responsibility that we have as an educational institution in training our personnel, educating all our children, and their parents, to ensure that schools are a safe and welcoming environment, as they should be. We want to make sure that what the educational institutions of the past have done will not be forgotten or repeated. In this respect, we would like to collaborate with you and your community to better implement a program that highlights the worldview of Indigenous peoples.

We grieve with you and hope that the lost children can be reunited with their families so that they may be at peace.

 

Michel St-Amant
Superintendent, CSF

Diane Campeau Ph.D.
School District Principal
Indigenous Education

 

 

Catégorie:  Nouvelles