Retour aux nouvelles

Les élèves du CSF se distinguent en robotique !

29 juin 2021

Élèves de l’école des Glaciers

Connaissez-vous la compétition de robotique annuelle des écoles du CSF ?

En partenariat avec Robot Zone 01, les élèves de plusieurs écoles du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) s’affrontent chaque année lors du concours de robotique CSF-Zone 01 !

Regroupant 21 de nos écoles à travers la province, et environ 550 élèves de la maternelle à la 8e année, ce concours permet à nos élèves d’apprendre, de travailler en équipe et de collaborer pour mener leur robots sur le podium de la compétition amicale ou plutôt de la coopétition dans laquelle toutes les équipes doivent faire preuve d’inventivité et d’innovation.

Cette année, avec le contexte de la pandémie, nos élèves ont particulièrement brillé dans la première édition à distance de ce concours et se sont démarqués au niveau provincial, national et aussi international contre la Chine et plusieurs équipes du Canada !

« Notre école a participé à la compétition internationale et nous sommes arrivée 2e au classement général pour le défi surprise. Nous avons aussi obtenu une mention spéciale pour l’ingénierie ! La compétition était féroce, mais nous avons réussi à nous classer. » –  Rosie Leblanc enseignante à l’école des Glaciers à Revelstoke

Nous sommes partis à la rencontre des élèves de l’école des Glaciers à Revelstoke qui nous ont partagé leurs vécus lors de cette expérience novatrice et enrichissante :

« Nous avons commencé à faire de la robotique pour suivre notre curriculum, puis Mme. Rosie nous a trouvé assez bons donc on s’est demandé si on voulait faire partie du concours et nous avons décidé de nous inscrire. Pour nous, c’était une expérience amusante au début et on avait aucune idée qu’on pouvait aller aussi loin ! » – Jonah Cyr, élève de 7e année de l’école des Glaciers 

Après avoir remporté la 3e place au niveau provincial, la classe de 6e-7e année de Rosie Leblanc et Véronique Ellyson s’est démarquée contre la Chine et d’autres équipes canadiennes lors du défi surprise Pratique de Tennis.

« L’objectif de ce défi était de modifier le robot pour qu’il soit capable de pousser des balles pour faire tomber des cibles précises en utilisant des capteurs de distance et gagner le plus de points possible. On disposait d’une heure pour tout programmer et de 2 minutes pour réaliser l’épreuve sur le terrain. Il fallait être très rapides ! » – Felix Amyot, élève de 7e année de l’école des Glaciers 

Le samedi 19 juin, les élèves, l’enseignante et leur robot sont arrivés à 5 h 30 du matin pour pouvoir débuter les épreuves internationales.
Cette année, les enseignant.e.s, notamment celles et ceux de Rossland, Prince Georges, Revelstoke, Fernie, Victoria, Pemberton, Pentiction, ou encore de Vancouver ont reçu une formation sur la programmation en ligne afin de pouvoir travailler avec leurs élèves sur les différents défis proposés par Zone 01. des trousses de robots ont été fournies pour chaque classe et malgré tous les défis reliés à la situation de la pandémie, les enseignant.e.s ont travaillé très fort pour résoudre les défis Zone 01 avec leurs élèves.

Instructions du défi surprise Pratique de Tennis

Les élèves, eux, ont pris plaisir à participer à ce projet de coopération et on rendu leur Conseil scolaire fier de ses élèves et de leurs accomplissements.

« Ce que j’ai préféré de ce projet de classe c’est le travail d’équipe ! J’ai appris beaucoup de choses des autres comme par exemple de Jonah qui m’a expliqué comment faire des programmes et j’ai découvert des choses que je ne connaissais pas avant. Durant les compétitions, on a eu des hauts et des bas, et chacun a soutenu l’autre durant les moments difficiles mais on a réussi ! » – Lilou-Valentina Grenon, élève de 6e année de l’école des Glaciers 

Selon Luca Gallant, le quatrième membre de l’équipe de l’école des Glaciers, l’expérience de cette année à distance leur a permis de créer un vrai esprit d’équipe, puisque la compétition était moins stressante et distrayante et les interactions se fesaient dans un environnement plus intime.

« Si je devais participer de nouveau à la compétition, je le referais, on a eu une belle aventure et jamais je n’aurais pensé être capable de faire de la robotique un jour mais avec cette équipe, je me suis rendu compte qu’on était tous capables et je referais l’expérience à 100 % si je pouvais ! » – Luca Gallant, élève de 6e année de l’école des Glaciers  

En attendant leurs médailles, l’équipe de l’école des Glaciers encourage tous ceux qui auraient peur de se lancer dans cette coopétition de ne pas hésiter à participer et souligne que tout le monde peut arriver à de très bons résultats en persévérant.

Catégorie:  Coups de cœur Nouvelles