Retour à la salle de presse

Le ministre de l’Éducation annonce l’achat de l’école Entre-lacs pour la communauté francophone de Penticton

20 janvier 2020 Skype_Picture_2020_01_20T22_14_49_039Z

COMMUNIQUÉ DE PRESSE du ministère de l’Éducation

L’école Entre-lacs continuera de servir les élèves francophones de Penticton pendant des années à venir

 

PENTICTON – Les familles francophones de Penticton ont désormais la certitude que l’école Entre-lacs continuera de servir en permanence les élèves du système d’écoles publiques de leur collectivité.

Dans un pays de deux langues officielles, il est vital que les élèves francophones puissent disposer des mêmes possibilités que leurs camarades anglophones, déclare Rob Fleming, ministre de l’Éducation de la province. Voici pourquoi nous investissons dans une école permanente pour les francophones de Penticton et nous nous appliquons à trouver des possibilités similaires ailleurs dans la province. 

Le Gouvernement de la Colombie-Britannique a alloué au Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) une somme de 11,5 millions de dollars, qui servira à acquérir certains biens fonciers du conseil scolaire Okanagan-Skaha (SD67), dont l’école Entre-lacs, une école francophone de la maternelle à la 12e située à Penticton.

Le CSF, auquel le SD67 cédait le droit d’usage depuis septembre 2017 en vertu d’un bail à court terme, sera désormais propriétaire de l’école et pourra l’utiliser de manière indépendante.

Nous sommes satisfaits de voir que le travail de collaboration avec le ministère de l’Éducation ainsi qu’avec le Conseil scolaire de Okanagan-Skaha (SD67) dans ce dossier ait pu permettre l’acquisition d’une école pour la communauté francophone de Penticton, indique Marie- Pierre Lavoie, présidente du Conseil d’administration du CSF. Nous nous réjouissons de cette annonce qui contribue à soutenir la mission du CSF tout en permettant d’accroître l’accès à l’éducation francophone en Colombie-Britannique. 

 

L’école Entre-lacs dispose d’un espace suffisant pour accueillir non seulement chacun des élèves francophones de Penticton, mais également pour tenir compte de la croissance anticipée. Elle possède plusieurs salles de classe standard et spécialisées, un gymnase et une bibliothèque. De plus, un service de garde à la petite enfance est assuré par le CSF à l’école même.

Il est prévu, à long terme, que l’école Entre-lacs intègre progressivement un programme d’enseignement secondaire, mais cette intégration n’aura aucune incidence négative sur les élèves du CSF qui sont inscrits à l’heure actuelle au programme francophone de l’école secondaire de Penticton.

Par la même occasion, le CSF acquiert les installations de l’ancienne école intermédiaire Nkwala, qui a fermé ses portes en 2016 par manque d’élèves. De concert avec le CSF et la Ville de Penticton, le ministère de l’Éducation décidera du sort de l’école Nkwala de manière à optimiser les avantages pour la collectivité.

 

Enfin, grâce à cette vente, le conseil scolaire SD67 disposera de fonds suffisants pour financer ses priorités en matière d’expansion, de rénovations et autres.

Cet investissement s’inscrit dans les efforts du gouvernement provincial visant à promouvoir l’égalité des chances en éducation pour les élèves francophones de la Colombie-Britannique. Le ministère de l’Éducation continue sa collaboration avec le CSF en vue de financer l’acquisition de sites destinés aux élèves francophones dans les collectivités désignées de la province.

 

 

Renseignements additionnels: Ministère de l’Éducation Communications du gouvernement et Engagement public (250 356-5963)

Catégorie:  Communiqués Nouvelles